Les Volontaires Chinois en corée

Aller en bas

Les Volontaires Chinois en corée

Message  oncle ho le Ven 19 Mar - 9:59

Pour les photos : ici

L'effectif règlementaire d'une division chinoise est environ 10000 hommes, soit 3000 hommes par régiment, 850 pour un bataillon.

Pourtant, il semble que beaucoup d'unités chinoises sur le sol coréen soient bien en deçà de cette norme. A cette époque, les moyens en hommes et matériels semblent avoir été dirigés devant Taïwan en prélude à une invasion.

De la même manière, l'armement peut varier d'une division à l'autre, voir au sein même des unités. Beaucoup d'armes et d'équipement US récupéré sur l'armée nationaliste de Tchang Kaï Chek, des armes japonaises laissées par l'armée nippone après le dernier conflit mondial ; certaines sont envoyées par les pays du bloc soviétique (armement tchèque notamment).

Bref, il n'y a pas vraiment d'harmonisation sur le terrain : des régiments d'infanterie sont correctement armés, d'autres n'ont que 800 armes individuelles en dotation; des prisonniers rapportent parfois que les deux tiers des hommes de leur unité ne possèdent aucune arme (excepté un sac de grenades). On leur demande de ramasser celle de leur camarade mis hors de combat ou de récupérer celles de l'ennemi.

Les divisions chinoises qui franchissent le fleuve Yalou (frontière sino-coréenne) en 1950 laissent pratiquement toute leur artillerie derrière elles, ainsi qu'une bonne partie de leurs mortiers lourds. Le transport des armes collectives et des munitions se fait presque essentiellement à dos de mules ou sont tractées par des chevaux. La situation semble s'améliorer vers 1952.

Les moyens de transmissions sont rares et primitifs : les radios sont réservées au niveau divisionnaire. Les téléphones de campagne sont utilisés au niveau des régiments. Les clairons, gongs, fusées et estafettes permettent la communication au sein des bataillons et dans les compagnies.

Organisation d'une division chinoise en 1950 :
3 régiments d'infanterie
1 bataillon d'artillerie (12 pièces de 105mm US ou 76mm soviétiques)
1 bataillon antichar ( 12 pièces antichar de 37mm)
1 bataillon de mortiers lourds (12 tubes de 120mm)


Les régiment d'infanterie comportent chacun :
3 bataillons d'infanterie à 3 compagnies
1 batterie de 3 pièces de 75mm "Pack Howitzer" (???)
1 compagnie de mortiers (6 tubes de 82mm)
Parfois, une compagnie dite "d'assaut" (LMG, SMG, grenades) de 40 hommes environ.
Parfois une ou plusieurs sections dites de "reconnaissance" (???) composées chacune d'une vingtaine d'hommes;

Chaque compagnie se compose de :
3 sections d'infanterie (de 3 groupes de 10 hommes, chaque groupe possédant une LMG).
1 section lourde (70 hommes, 2 mortiers de 60mm, 6 LMG, 2 HMG/MMG).

Liste des armes les plus communément retrouvées sur le champ de bataille (d'après Wikipedia) :

Fusils:
Armes automatiques :
Mitrailleuses :

A noter : le lance roquette "Type 51" de 90mm (Copie chinoise du Super Bazooka M20).

oncle ho
Adjudant-chef
Adjudant-chef

Messages : 46
Date d'inscription : 10/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les Volontaires Chinois en corée

Message  L'ancien le Sam 20 Mar - 8:53

Pour le M20 (et du coup ce "type 51"), la munition est à peu près équivalente à celle du panzerschreck alors ? Il faudra que l'on précise ça dans la valeur AC des plaquettes de bazooka.

L'ancien
Admin
Admin

Messages : 283
Date d'inscription : 06/02/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://fan2figs.blog4ever.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum